Conséquences d’un changement d’image

changement-d-imageBien que le relooking soit tendance, il répond à certains codes bien précis. Il est donc important de prendre connaissance de certaines informations afin d’éviter toute erreur préjudiciable.

Pourquoi changer d’image ?

Cette volonté intervient souvent après un changement de situation important et généralement négatif. Ce sentiment de mal-être, qui explique le fait de vouloir changer d’image, peut donc être provoqué par une perte d’emploi, un isolement géographique et affectif ou un stress mal géré. De même, la vie familiale et professionnelle possède une grande influence sur la façon dont nous considérons notre image.

L’importance des vêtements

L’harmonie qui doit exister entre les proportions du corps et le style vestimentaire est d’une importance primordiale. Heureusement, il existe quelques règles générales qui, lorsqu’elles sont respectées, permettent d’éviter les erreurs grossières. Cependant, gardez en tête le fait de ne jamais chercher la perfection, vous risqueriez de vous épuiser pour un objectif inatteignable. La première astuce consiste à diminuer l’impression de longueur de votre visage dans le cas où vous la trouveriez trop importante. Pour cela, privilégiez la frange pour vous mesdames, et la barbe ou la moustache pour vous messieurs. Si au contraire vous trouvez votre visage trop court, dégagez votre front et optez pour une coiffure légèrement volumineuse.

Gérer le corps dans son ensemble

Dans le cas où vous auriez l’impression d’avoir un buste trop long, il est conseillé de porter des ceintures larges avec, de préférence, la même teinte que celle du vêtement que vous portez. Les lignes horizontales fonctionneront effectivement parfaitement pour diminuer cette impression. Dans la situation contraire, c’est-à-dire celle concernant les bustes jugés trop courts, il faudra utiliser des corsages longs composés de lignes verticales. Dans tous les cas, n’oubliez pas de respecter l’harmonie des couleurs, élément indispensable d’une tenue réussie !

Auteur: Alain Devigne

Partager cet article sur